Sudpresse est revenu ce week-end sur mon intervention auprès du Ministre de l’Intérieur, P. De Crem, concernant la problématique des trafiquants d’êtres humains au cœur des aéroports belges. Parmi les victimes de ces trafics, comme relevé dans le dernier rapport annuel de MYRIA, figurent des jeunes filles mineures, venues de pays tiers à l’UE, qui sont forcées à la prostitution en Belgique et ailleurs en Europe. C’est aussi cela le travail des unités de la police fédérale affectées au contrôle des frontières : casser le « business » des réseaux criminels en interceptant et en protégeant les victimes !