Suivant l’idée originale lancée par le Bourgmestre d’Uccle, Boris Dilliès, de célébrer des mariages les dimanches et jours fériés, la formule s’est aujourd’hui répandue à d’autres communes du pays. Et d’évidence, les citoyen(ne)s apprécient désormais cette nouvelle offre, en témoigne son succès croissant.

Malheureusement, cette disposition était menacée suite à une modification du Code civil entrant en vigueur le 31 mars prochain. C’est pourquoi, j’ai déposé une proposition de loi à la Chambre pour permettre, aux communes qui le souhaitent, de continuer à organiser des cérémonies officielles les dimanches et jours fériés.

Après le vote – unanime – intervenu mardi 12 mars en Commission de la Justice, cette proposition de loi devrait être approuvée ce jeudi après-midi en séance plénière de la Chambre à une très large majorité !

Voir l'article à ce sujet