Notre lutte

Face à la menace terroriste qui pèse sur notre pays, il est impératif de lutter à tous les niveaux contre les groupes criminels. Outre les interventions des différents services de sécurité et des militaires qui protègent la population de jour comme de nuit, l’action des pouvoirs publics doit également cibler les habilitations de sécurité afférentes aux zones sensibles (centrales nucléaires, aéroports, etc.), et assécher toutes les formes de financements des activités terroristes (logistique, hébergement, achats de composants, etc.). La Dernière Heure de ce jeudi 21 décembre revient sur ce sujet suite à mes questions parlementaires aux Ministres de la Justice K. Geens et des Finances J. Van Overtveldt. Dans leurs réponses, ceux-ci apportent des garanties sur l’engagement, la détermination et la fermeté du Gouvernement fédéral face à la gestion du risque terroriste.