Ce mercredi 6 février, j’ai interpellé le Ministre de la Mobilité François Bellot en Commission de l’Infrastructure de la Chambre sur la découverte de traces d’amiante dans des trains de la SNCB.

Le Ministre m’a confirmé que des poussières d’amiante avaient effectivement été trouvées dans l’espace où se trouve le registre de chauffage dans les postes de conduite de 7 automotrices Sprinter. A cet égard, pour chacun de ces postes de conduite, une mesure d’air a été réalisée et les résultats ont été analysés suivant la technique NIOSH 7402-TEM. Il en ressort qu’il n’a pas été retrouvé de poussière d’amiante. Des mesures d’air dans les compartiments dédiés aux voyageurs ont également été réalisées et il n’a pas été retrouvé de poussière d’amiante.

Se voulant rassurant, le Ministre m’a également indiqué qu’un plan d’action serait mis en œuvre par la SNCB pour le remplacement des petites lattes d’amiante et des joints en amiante dans l’espace technique.

Lire l'Article